Femmes du monde – Titouan Lamazou, un artiste pour la paix

« Il me semblait avant tout (que les artistes) étaient les seuls à s’autoriser des existences libres, libertaires et libertines tolérées par leurs contemporains, les seuls autorisés à franchir librement la barrière des genres et à « pénétrer » ce monde mystérieux des filles. »  Titouan Lamazou

 

Nommé « artiste pour la paix » en 2003, Titouan LAMAZOU a peint les Femmes du Monde pendant 6 ans en navigant à travers les 5 continents. Depuis il s’engage activement dans la cause des femmes et des enfants dans le monde. 

2015-02-24 07.53.40 1-1

J’ai découvert Titouan LAMAZOU il y a un paquet d’années. Mon père et ma mère ont toujours parlé de cet homme avec beaucoup d’éloges et d’admiration: navigateur, écrivain, peintre et défenseur de la cause féminine. Rien que ça ! Moi j’aimais surtout ses dessins façon croquis de voyage mais je ne comprenais pas toujours le fond de son travail.

C’est à mes 19 ans que j’ai reçu le magnifique ouvrage Femmes du monde. Ce livre retrace six ans de navigation sur les cinq continents à la rencontre des femmes… de toutes les femmes. Par ses peintures il réalise leur portrait le tout couplé de clichés. Finalement, on distingue ce qui relie toutes les femmes mais aussi leur diversité la plus profonde. Une actrice de Delhi, une religieuse de l’Ouganda, une Rrom, une réfugiée de la guerre de l’Ogaden, une avocate israélienne… Des femmes d’aujourd’hui au passé douloureux ou heureux et à l’avenir remarquable ou poignant.

 

Pour son grand projet « Zoé Zoé » ou Femmes du Monde, l’UNESCO a nommé Titouan d’artiste pour la paix.

2015-02-24 07.54.14 1-1

« Il m’est apparu que cette frustration masculine engendre une perte de repère, dont les femmes sont souvent les principales victimes. » Titouan Lamazou

 

« Chacun est chacun. Les personnes qui travaillent pour le fric ne peuvent enseigner quelque chose d’autre aux enfants. Quelque chose de bien. »  Tinia, petite soeur des Favelas.

2015-02-24 07.53.04 1-1

« Je fais la prière à l’aube, tous les matins. Je prie Dieu chaque jour pour que vienne la paix entre Palestiniens et Israéliens. » Sodkhiya, mère

« J’aurais pu accomplir davantage si j’avais été un homme« . Lea, Avocate.

Partager cet article sur :