Décryptages

Vous avez hiberné ces dernières semaines/mois? Voici un topo des It beauty de la saison.

*Du thighgap au thighbrow*

Si jusque là, l’obsession des 15-25 ans (au grand malheur des nutritionnistes) était de se creuser un bel écart entre les cuisses (aussi dénommé thighgap), depuis quelques temps, l’obsession morphologique est toute autre !

Les sœurs Kardashian n’y sont pas pour rien. Si elles ne sont pas des références à tous les niveaux questions beauté elles ont pour le coup, remis les pendules à l’heure.

Out le thighgap In le thighbrow. Comprenez le pli qui apparaît juste en dessous de nos hanches lorsque l’on est en position assise.

Certes, il s’agit encore une fois, d’une obsession morphologique, ce qui n’est jamais bon. Mais au moins, les formes « normales » et pulpeuses sont valorisées. Et ça, ça fait du bien !

Qu’on se le dise tout de même, les codes beauté sont bien étranges!

*Oups I’m Blonde, not Bronde*

Noooon ! Moi qui, depuis des années, recherche le blond parfait (un blond polaire, naturel et facile à entretenir qui collerait parfaitement à ma couleur de peau) voilà que tout fou le camp avec l’arrivée du bronde. J’étais persuadée que ça ne serait qu’une passade qui ne me ferai ni chaud ni froid. J’avais tord… Voilà que mes blondes préférées s’y mette.. Moi – même je commence à craquer. Va t’il falloir tout recommencer et partir à la recherche du « bronde » parfait?

*Wildbrow or lightbrow?*

Cara avait fait trembler la blogosphère et le monde de la mode avec ses wild eyebrow, comprenez les épais sourcils. Les marques de beauté ont joué leurs plus belles cartes : crayon, gel, brosses… La totale pour permette à la plus imberbe des femmes, d’obtenir les fameux sourcils.

Mais comme toute mode, celle-ci est éphémère. Désormais, il faut rendre les poils de ses sourcils invisibles, et étrangement ça fonctionne. Je vous laisse prendre connaissance de la dernière campagne du pub d’H&M.

 

Partager cet article sur :